Bienvenue au Comité régional Occitanie des clubs alpins français et de montagne

Groupe espoir escalade : 3ème stage à Pène-Haute

Samedi 7 mai 2016 :

 Nathan accompagné d’Emma, Margot et Louise partent de chez lui vers 9h après une rapide partie de Tetris dans la voiture, direction la salle d’Altissimo, St Martin. Les filles s’échauffent tranquillement pendant que Nathan encadre les jeunes grimpeurs du TEC tout en  nous apportant des conseils et en nous donnant des exercices à faire. Grimpe en tête et test des voies ouvertes par notre encadrant que nous trouvons très sympas malgré le petit passage qui nous a posé problème dans la 6c+.

A 13h , le convoi toulousain repart  direction  Pêne- Haute .

Après une petite marche d’approche dans la forêt nous nous retrouvons au  pied de la falaise devant un paysage magnifique.

Nous retrouvons Margot et Nico, déjà bien échauffés dans les 6a que propose le secteur. 

Nous nous hâtons de grimper à notre tour  sur les parois de calcaire, après un petit cours sur les roches.

C’est parti pour une après-midi de grimpe, qui se termine par la révision ou l’initiation pour Louise aux manips de grandes voies.

 

Le soleil commence à décliner à l’horizon , c’est le moment de repartir vers les voitures et de monter le camp pour la nuit. Au passage nous en profitons pour récupérer de quoi allumer le feu pour la soirée.

Une fois les tentes montées et le repas prêt, la nuit est déjà tombée quand nous nous retrouvons tous les six, dans le froid autour de la table, auprès du feu allumé par  nos deux chers encadrants (qu’est ce qu’on ferait pas sans eux? :-). Le repas avalé, nous nous mettons d’accord pour s’essayer à une grande voie le lendemain et fixons le réveil à 7h30.

Dimanche 8 mai 2016 :

Dans la tente des filles, censées réveiller Nathan et Nico,  le réveil est douloureux après une nuit très venteuse et c’est finalement vers 8h30 qu’elles arrivent à s’extirper de leur tente.

Elles se mettent à préparer le petit-déjeûner dans la joie et la bonne humeur pendant que leurs encadrants s’essayent à leur tour à l’épreuve de « sortie de la tente ».

Finalement, à cause du mauvais temps, nous nous  rabattons sur de la grimpe en tête et du bloc  à la salle de Beyrèdes .

Pour finir la journée en beauté, nous repartons à Sarrancolin pour finir le weekend sur de la vraie roche .

Enfin c’est le départ , vers Tarbes pour certains et Toulouse pour d’autres , nous rentrons fatigués mais heureux, dans l’attente d’une  prochaine sortie !

Louise

Share
Compteur d'affichages des articles
183443