La journée "EPAF Une journée entre filles à l'Hortus"

L’idée d’organiser une journée d’escalade entre femmes est née de l’envie de partager notre aventure EPAF avec d’autres filles. Je savais qu’il y avait des filles motivées…mais je n’imaginais pas à quel point!
Nous avons choisi de le faire le dimanche 6 Mars à l’occasion de la Journée de la Femme. Avec ma co-équipière de l’EPAF Camille, nous décidons d’aller dans les Gorges de la Jonte, un site idéal pour une initiation aux différents types d’escalade et au soleil…s’il y en a! Le J-4 je constate avec horreur que la météo prévoie l’arrivée d’un froid sibérien!! Grimper avec les doudounes, l’onglet et les pieds gelés ne nous donne pas trop envie… du coup, après quelques heures de réflexion et quelques coups de téléphone, je fini par me laisser convaincre par Max, qui aime bien les challenges, et partir à la falaise méconnue de l’Hortus. Le cadre est exceptionnel et, comme décrit le topo, «c’est une falaise de caractère qui ne laisse pas indifférent».

Imaginer 30 filles grimper dans ces voies raides, coupées de toits et avec un équipement bien aérien peut paraître fou. D’ailleurs, beaucoup l’ont pensé! Mais des fois ça vaut le coup de prendre le risque (s’il est bien mesuré). Avec Max on commence à bien connaître cette falaise, et Gilles Ployer, un des équipeurs de l’Hortus, nous a beaucoup aidé avec ses conseils.

         Il nous a fallu deux jours de repérage et aménagement des voies pour adapter le lieu à un terrain d’initiation pouvant accueillir les filles en toute sécurité. Ce n’était pas gagné, mais le pari est réussi! Surtout grâce à Maxu, avec qui nous avons passé la journée de vendredi à grimper pour choisir les voies les plus adaptées. Malheureusement il s’est fait voler son sac d’escalade avec 700€ de matériel (friends, grigris, chaussons, etc), laissé au pied du secteur la Bidasse, pendant que nous repérions les voies de la vire du haut. Nous avons encore du mal à croire qui existe des gens capables d’actes si méchants, surtout que la journée était froide et pluvieuse, et il n’y avait pas âme qui vive à l’Hortus! Nous avons eu de la chance qu’ils n’aient pas vu mon sac car il y avait les clés de mon camion et un autre jeu de friends!!

 


Samedi grosse journée d’aménagement avec Fanny, ma soeur Elsa, Pascale, et Camille avec sa petite équipe toulousaine. L’objectif était d’aménager quelques premières longueurs de grandes voies pour les transformer en voies d’une longueur, ce qui veut dire créer des relais, installer des sangles pour rallonger les points, poser des moulinettes,…tout en évitant les frottements des cordes, les traversées, les zones de rocher délitées… une tâche pas si facile!!
Le soir, de retour à la maison dans mon camion, mon cerveau retrouve quelques minutes de calme pour profiter du magnifique couché de soleil et de dessiner un sourire sur mes lèvres…ce qui me donne des forces pour le lendemain!
Arrivée à la maison c’est la fourmilière! Cyriel vient d’arriver de Perpignan, Marion, Jo et Fanny de Formiguères et Coralie d’Avignon. Avec Elsa et Fanny, qui ont arrivé la veille, nous sommes 8 filles à la coloc’ où normalement j’habite avec les 9 garçons de la formation du DE…ce soir Max se retrouve tout seul au milieu de toutes ces filles qui n’arrêtent pas de papoter!! En effet ça fait très longtemps que je n’ai pas vu mes copines et il y a plein de choses à se raconter. Heureusement pour Max que Romain arrivera en renfort un peu plus tard…


La soirée passe très vite, les filles cuisinent (surtout Fanny qui prépare des tartes et des gâteaux pour le pique-nique), font du découpage, collage, dessins,…pendant que moi je fini d’organiser la journée et de dessiner les voies. Je vais me coucher à 3h du matin mais mon cerveau n’arrive pas à s’endormir et travaille toute la nuit pour trouver des solutions à tous les imprévus imaginables!!
Avec Max et Romain nous arrivons à 8h au parking, où je réveille Bobo qui dort dans son camion. L’équipe d’organisation arrive au fur et à mesure et commence à faire des portages de matos jusqu’au pied de la falaise…une demi-heure de montée qui réveille bien!! Fanny et Elsa finissent le balisage du chemin et aménagent l’accueil et le camp base, pendant que Max, Romain et Fred aménagent les voies de la vire du haut et les rappels, et l’équipe de Camille fini de poser les moulinettes.
Les filles arrivent entre 9h30 et 10h, et après un petit briefing pour présenter la journée et donner les consignes de sécurité, c’est parti pour la grimpe! La matinée se passe tranquillement avec de la grimpe en moulinette dans les 10 voies et les 4 secteurs aménagés en bas (Hiroshima mon amour, Pendentif, Moule à gaufres et La Bidasse), ainsi que des ateliers relais et coinceurs proposés par des moniteurs au top! Une chance incroyable pour les filles qui ont pu découvrir différents types d’escalade et poser plein de questions.


Enfin arrive la pause pique-nique et nous pouvons goûter tous les petits plats concoctés par les filles!! Des quiches, des tartes aux oignons, aux poireaux, des falafels, des feuilletés, des gâteaux, des biscuits…et beaucoup plus! mais je n’aurais pas pu tout goûter car je devais organiser les cordées et les grandes voies pour l’après-midi, une tâche bien délicate. A l’Hortus il ne faut pas se tromper de voie, le niveau est toujours plus dur que l’annoncé sur le topo, et je ne voulais pas que les filles se fassent peur, l’objectif étant qu’elles se fassent plaisir…et vu les retours positifs je pense qu’il a été atteint!!!
Entre 13h30 et 14h les 8 cordées partent dans les voies choisies, juste quand le soleil sort de derrière des nuages comme par hasard! Arnaud part avec Rachel et Cloé dans «les Plombiers», dans «la Cagne» il y aura 3 cordées: Jean-Eric avec Françoise et Emilie qui partent tôt, puis Fred avec Marion, et Monique avec Ania. Romain emmène Elsa et Fanny dans «la Quille», dans «la Bidasse» il y aura Guillaume avec Amandine et Fanny, et Bobo avec les soeurs Maud et Cora. Pascale et Isa partent dans «Galactite».
Le groupe qui ne part pas en grande voie passe l’après-midi avec Maëlle, Max, Camille et Yannick, à grimper sur les jolies couennes de la vire du haut, avec une vue magnifique sur la vallée et le Pic Saint Loup.
Et Nadia, enfin détendue, pourra se faire plaisir à parcourir les chemins et les falaises avec son appareil photo et sa corde pour capter un maximum de beaux sourires!! ;D

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons prévu large en timing pour les grandes voies pour ne pas finir trop tard…mais les cordées ont été super rapides! Arrivées à la vire du haut il y a en a qui sont restées grimper avec les autres filles, et d’autres ont descendu en rappel ou à pied. Le rappel en fil d’araignée des Sybarites laissera des beaux souvenirs!!
La journée fini quand le soleil commence à se coucher, avec un chocolat chaud et un yogi tea. Puis, un peu moins amusant, le démontage des voies et le tri du matériel. C’est presque incroyable, mais tout le monde retrouve (tôt ou tard) son matériel!
Malgré tous nos efforts, nous avons eu quand même un bobo! Sophie s’est fait une entorse bêtement en tombant de 50cm au début d’une voie en moulinette, la chute n’a pas été importante mais la cheville s’est tordue. Ça été l’occasion de faire quelques manipes de secours: descente en rappel à deux avec Maëlle, pose d’une attelle, fabrication d’un brancard de fortune par Bobo et Fred avec sa scie magique,…malgré la douleur, Sophie aura gardé le sourire jusqu’à la fin et elle reste encore bien motivée pour revenir la prochaine fois!!


Le bilan de la journée est très positif. Nous étions 40 personnes sur le site, dont 27 participants et 11 copains moniteurs d’escalade qui ont venu encadrer bénévolement. Plus quelques cordées de grimpeurs locaux qui grimpaient à côté. Il y a eu 16 cartes découvertes CAF pour celles qui n’avaient pas de licence…offertes par le Comité Régional Midi-Pyrénées de la FFCAM! Merci Bibi!
Tout c’est bien déroulé de façon naturelle, les moniteurs ont trouvé sa place, se sont occupé des participants, des ateliers, de l’aménagement et démontage, etc. de manière remarquable. Les consignes de sécurité ont été respectées, et le timing aussi…ça c’est vraiment incroyable!!
L’organisation de cette journée a été une superbe expérience pour Camille et moi, c’est notre premier événement en falaise!! Nous avons adoré partager ce moment privilégié avec ces filles super cool. Voir 33 filles qui grimpent à l’Hortus ça n’arrive pas tous les jours!! Les voir sourire, s’amuser, apprendre, papoter…c’était juste MAGIQUE.


Nous remercions tous ceux qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à la réussite de cette journée:
- La FFCAM et le Comité Régional de Midi-Pyrénées, ainsi que Bibi (Christian Biard) pour encourager les initiatives de l’EPAF et répondre à toutes mes questions! Ainsi que pour rembourser les cartes découvertes journée, pour que l’événement reste 100% gratuit! Et surtout de nous avoir remboursé une grande partie du matériel volé!
- Le CAF Causses et Cévennes et le club Couleurcaillou de Millau, pour encourager l’initiative et nous prêter le matériel, à Jérémy et Vincent pour les conseils, et surtout Betty pour être restée vendredi soir jusqu’à 19h pour faire toutes les cartes découvertes!!
- A Janot (Jean-Noël Crouzat), le président du club et mon formateur au DE, qui n’a pas pu venir finalement mais qui m’a beaucoup encouragé et qui nous a prêté du matériel (dont une corde à double qu’on s’est faite voler!)
- A Max, qui m’a beaucoup aidé à l’organisation et la mise en place.
- A Pascale pour me laisser utiliser sa photo sur l’affiche, nous aider à l’aménagement et m’encourager depuis le début.
- A Gilles Ployer pour ses bons conseils et répondre à mes questions.
- A Fred Font de Deversud, qui nous a prêté aussi du matériel.
- A tous les moniteurs qui sont venu bénévolement, la plupart des super copains qui ont fait la route de loin. J’ai de la chance d’être entouré de gens géniaux! Maëlle et Monique sont venues de Perpignan, Romain a laissé les skis et descendu de Formiguères, Fred est venu de Chamonix, Arnaud et Guigui de la Jonte très tôt et avec le verglas, Bobo de…je ne sais pas où
car il vit dans son camion!, Yannick de Toulouse, Rachel de Montpellier, puis Bérangère et Mathias de Millau.
- Aux sponsors de l’EPAF: Salewa, Yogitea, Alpyrando, Terres du Sud, Voyager, up! Ainsi que à Eska et le Yéti qui nous ont donné des t-shirts, mais que malheureusement ont été oubliés dans un sac!! ça sera pour la prochaine, désolée!!
- A Christophe pour nous avoir fait un super totem EPAF! Les Filles.

 

Et un énorme merci à tous les participants et participantes d’être venu, de votre sympathie et vos sourires, et pour vos chouettes messages qui ont été nombreux et émouvants!


Soyez rassurées, on va le refaire bientôt!!!!

 

Camille & Nadiuska.

 

 
Share
Compteur d'affichages des articles
183429